Accueil Actualités Interview de Jules NEKOENG, dirigeant de Terre des verts

Interview de Jules NEKOENG, dirigeant de Terre des verts

Écrit le 13/05/2019

Jules Nekoeng, pouvez-vous nous présenter l'entreprise Terre des verts et son origine ?

Nous réalisons l’entretien d’espaces verts et l’abattage d’arbres sur Lifou, nous exploitons également deux pépinières et une équipe s’occupe de l’aménagement de jardins paysagers. Aujourd'hui nous sommes 18, dont 16 personnes sur Lifou et deux sur Nouméa.

Lorsque que j’ai fondé cette entreprise en 1999, l’objectif principal était de créer des emplois pour les jeunes de ma tribu et nous n’avions, à l’époque, pas besoin de collaborateurs avec des qualifications particulières. Mais depuis 20 ans nous avons bien évolué et le besoin en personnes qualifiées est de plus en plus important.

 

Êtes-vous confronté à l’illettrisme chez Terre des verts ?

Oui, nous avons eu des personnes dans l’entreprise avec des difficultés pour écrire ou lire correctement. Avec ces employés, nous nous adaptons. Par exemple, nous allons prochainement réaliser des pancartes avec des pictogrammes qui seront placées dans les véhicules et l’entreprise pour illustrer les EPI (équipements de protection individuelle), mettre son casque, protéger ses oreilles… Ce n’est qu’un exemple mais ces notions de sécurité sont importantes pour moi et doivent être comprises par tous.

 

Être en situation d'illettrisme est-il un frein au développement des salariés ?

Pas toujours car je pense que l’on peut parfois contourner les difficultés. Par exemple, nous avons eu dans l’entreprise un mécanicien qui éprouvait de grosses difficultés pour lire et écrire, mais c'était un excellent mécanicien et son illettrisme n’était pas un problème dans son travail au quotidien. En revanche, lorsqu'il devait faire une check-list cela devenait un frein alors je faisais plus régulièrement le point à l’oral avec lui, nous avons ainsi contourné le problème. J’ai senti une certaine gêne vis à vis des autres collègues, alors j’ai essayé de le mettre le plus à l’aise possible en trouvant les bonnes solutions. Pour repérer les personnes en situation d'illettrisme chez nous c’est assez simple car les employés doivent remplir des cahiers d’entretien, nous voyons tout de suite qui a besoin d’être accompagné. 

Autres actualités

Aucune actualité pour cette Thématique

Veuillez changer de Thématique pour obtenir des résultats